LA RIMOUSKI SPEY
Par : Louis Castonguay

02 01
Figure: A Figure: B

 

Les mouches Spey se caractérisent par leur long hackle de corps, ainsi que par leurs ailes en plumes. Elles ont beaucoup évolué depuis les années 1800. Les nouveaux matériaux devenus disponibles sur le marché ont contribué à ces changements. On peut même retrouver certaines mouches avec les ailes en poil, ce qui permet d’augmenter la durabilité.

Je vous présente une de mes nouvelles créations : RIMOUSKI  SPEY. (Voir : Figure  A, aile en poil et Figure B ailes en plumes). En considérant la variation dans les couleurs, personnellement, je crois qu’elle pourrait être très efficace dans la rivière  Rimouski. Pour ceux qui seraient intéressés d’en faire l’essai, voici la parure.

PARURE. (Voir Figure A)

  • Hameçon : Daiichi,  2451, dimension : 1.5 à 7 ou Partridge, CS 10/1 no  1
  • Fils, 6/0 noir
  • Ferret : Lamé plat or, moyen.
  • Queue : Crest et Tippett de faisan doré (le Tippett est installé par-dessus et au point milieu du Crest)
  • Butt : Plume d’autruche noire
  • Enroulement : Lamé plat or, grosseur moyenne.
  • Enroulement inversé : lamé or ovale, grosseur moyenne ou petite, selon la grosseur de l’hameçon.
  • Corps arrière : Antron ou floss hot orange
  • Hackle : (Attaché au 3e tour de l’enroulement) un hackle Spey ou un rump de faisan noir dépassant légèrement la pointe de l’hameçon.
  •  Corps avant : Antron ou floss noir.
  • Gorges : Poule de Guinée tendue hot orange jusqu’ à la pointe de l’hameçon.
  • Aile : Poil blanc de chevreuil ou matériel synthétique ou renard arctique < à la figure B les ailes sont en plume de dinde>
  • Joue : Coq de Sonora.

Les matériaux nécessaires pour le montage de cette mouche sont disponibles à L’ATELIER DU MOUCHEUR.

Voir le site mobile